La Voyance dans le Morbihan et
dans le Pays de la Loire

 

Découvrez comment se passe une consultation

Après avoir pris un rendez-vous en cabinet ou par téléphone, il est important d’établir une relation de confiance mutuelle de sorte que vous vous sentiez à l’aise pour expliquer votre souci ou vos interrogations. Travaillant sans support (juste des photos de votre entourage si nécessaire), j’ai besoin que vous me posiez des questions précises sur vos préoccupations ou éventuellement me montrer une photo de la personne concernée. Mon rôle avant tout est de vous aider à comprendre vos blocages du moment s’il y a des blocages ou de vous guider sur la voie que vous avez choisie. Il est possible que celle-ci ne soit pas la bonne, par conséquent, je capterai ce qui est le plus adéquat pour vous, sachant que vous avez le libre arbitre. Un blocage vient du passé et pour le débloquer il faut l’analyser et en comprendre les causes ce qui nous permet d’avancer et de vivre au mieux notre plan de vie (celui que nous avons choisi avant notre incarnation).  Le présent est le reflet de notre passé, et le futur est celui de notre présent. Il n’est pas toujours agréable mais nécessaire de dire la vérité sans heurter votre sensibilité. Mon second rôle n’est pas de vous parler uniquement de votre futur et de vous laisser partir.

C’est pourquoi, je vous invite à venir me consulter dans mon cabinet en Bretagne ou dans le pays de la Loire afin de vous donner des armes pour aller de l’avant.

Pourquoi le Morbihan et le Pays de la Loire ?

Le Morbihan : Ayant choisi de changer de région pour y retrouver des amis, je me suis installée en Bretagne et plus précisément dans le sud du Morbihan à Larmor Plage.

Le Pays de la Loire : Le Pays de la Loire étant voisin de la Bretagne et après plusieurs demandes pour des consultations ou des cours de tarot, j’ai décidé d’ouvrir un cabinet également dans cette région, à La Baule plus précisément.

La voyance, la Clairvoyance et la Médiumnité selon Gabriela

Qu’est-ce que la clairvoyance ?

Clairvoyance veut dire : voir clair. C’est un Don inné. Nous avons tous en nous cette faculté qui permet de voir au-delà des apparences, derrière le voile, ce qu’on appelle le troisième œil. Très souvent ce don se manifeste sans que nous en ayons vraiment conscience. C’est-à-dire sans l’activer consciemment.

Cependant, suivant notre cheminement spirituel, nous avons le choix de continuer dans cette voie ou pas. Ainsi ce don peut se développer d’une manière volontaire, c’est-à-dire par l’activation consciente. Il faut bien être conscient que cette voie n’est pas de tout repos. Il faut aussi développer une conscience spirituelle. Cette voie n’est pas évidente à cause de la grande responsabilité à celui qui décide de prendre ce chemin.

Seulement tout le monde n’arrivera pas à développer ce don. Les raisons peuvent être diverses. Soit ce n’est pas votre chemin de vie et vous avez une autre mission, soit vous ne voulez pas de cette responsabilité. Alors ne cherchez pas à être ce que vous ne pouvez accomplir. Vous avez sans doute d’autres dons à explorer, à exploiter. Honnêtement, je n’ai jamais eu à travailler ou à développer ce don par une technique particulière.

Il faut tout d’abord accepter de se détacher. Ceci est la première étape. Il faut se détacher de sa propre réputation, de ce qu’il y a autour de nous, de ce que disent les autres et de ce qu’ils peuvent penser et de sa propre pensée et de ses propres émotions. En résumé, il faut être neutre lorsque vous faites une clairvoyance auprès d’une personne.

Il faut développer un discernement afin de différencier le vrai du faux ainsi faire la différence entre l’illusion et la réalité. La voie de l’illusion c’est la voie de l’émotion, du mental intérieur, de l’ego, de l’orgueil, de la recherche de la réputation, de la recherche dans la manière d’être uniquement reconnu et apprécié. En gros, ne pas chercher la reconnaissance. Cela ne veut pas dire qu’il faut être un ange pour avoir accès à la clairvoyance. Il faut regarder en toute sincérité quelle intention vous avez pour choisir cette voie.

Comment développer le don de clairvoyance ?

Même si nous avons tous en nous ce don, tout le monde ne peut devenir clairvoyant d’un coup de baguette magique. Il vous faut demander à votre troisième œil de s’activer tout en lâchant prise et en ne cherchant pas à tout voir. La méditation, le silence, la vérité intérieure développent progressivement une attitude d’âme qui prépare à devenir clairvoyant. Il vous faut développer la concentration et surtout l’observation.

Ecouter à l’intérieur de vous et décoder le message perçu. Ce phénomène se manifeste chez celui qui a la maturité et cela peut se présenter dans un moment tout à fait inattendu. L’Etre dans la pureté de sa clarté d’être est capable de remonter à l’intérieur de son canal jusqu’à son âme et son Moi Supérieur. Une fois à ce niveau il lui est plus facile d’étendre ses antennes et d’aller chercher des vibrations et d’être capable de traduire ces vibrations.

Une fois qu’il a reçu ces vibrations, il les traduit et transmet ces informations au cerveau qui lui convertit en vocabulaire courant pour l’être humain. C’est pourquoi, quelquefois il y a des messages qui sont difficiles à traduire pour celui qui reçoit. Ce qui explique que souvent le clairvoyant utilisera des formes symboliques pour être capable de traduire les vibrations très élevées qu’il reçoit. Les médiums ne reçoivent pas tous des vibrations du même plan.

Le premier type de clairvoyants.

Ils possèdent une grande capacité intuitive mais il n’ont a pas suffisamment éveillé leur conscience et n’ont pas accordé assez d’importance au détachement. Ceux–ci sont alors dans l’incapacité d’accéder aux plans supérieurs, ils ne peuvent capter des vibrations en provenance de l’astral.

Le second type de clairvoyants.

Ils sont capables d’étendre leurs antennes jusqu’aux plans supérieurs. Il faut dire que ce type de clairvoyance est plus rare. On peut alors se demander comment faire la différence entre ces deux sortes de clairvoyants. En fait, il vous suffit de vous fier à votre ressenti. Face à un clairvoyant en contact avec l’astral il peut vous arriver d’avoir un mal-être, de vous sentir attaqué ou d’avoir la sensation qu’on aspire votre énergie. Dans une situation pareille il est important de ne pas rester en présence de ce type de personne. Le clairvoyant fonctionne aussi par rapport à l’énergie de votre individualité. Ce qui peut amener quelquefois des messages ambigus car ils comportent une part de lumière et d’obscurité.

Qu’est-ce que la médiumnité ?

Dans le dictionnaire vous pouvez lire le mot Spirite : Relatifs aux esprits des morts, à leurs manifestations supposées, propre au spiritisme. Personne qui évoque les esprits par l’entremise d’un médium « personne qui s’occupe de spiritisme ». Sciences occultes fondées sur l’existence, les manifestations et l’enseignement des esprits par les tables tournantes ». Ce mot médium très souvent mal utilisé apporte une grande confusion pour beaucoup de personnes et il est trop associé au mot spirit ou spiritisme.

La Médiumnité est utilisée très souvent dans un sens très étroit d’où une source de confusion qui la limite au spiritisme. De nos jours encore, certains dictionnaires perpétuent ce sens où je peux lire « personnes capables de percevoir par des moyens, apparemment surnaturels, les messages des esprits d’un défunt et de servir d’intermédiaires entre les vivants et les morts » ou « personne douée de talents paranormaux ».

Pour beaucoup, un médium n’est rien d’autre qu’un spirite. Ce qui est totalement faux. Le mot médiumnité signifie « ressentir, capter ». Par conséquent il est capable de se relier entre le monde visible et le monde invisible. Celui qui reçoit une information et la révèle à une autre personne est forcément un médium. Il n’est pas pour autant un spirit qui ferait tourner les tables où qui poursuivrait les fantômes. Un clairvoyant et un médium ne font qu’un et l’ un ne va pas sans l’autre. Alors ne pas confondre les mots Médium et Spirit.

Attention, quelques mises en garde :

Être médium ne veut pas forcément dire être évolué. Il ne faut pas oublier que nous avons tous cette faculté mais il n’est pas souhaitable pour certains de développer ce don car certains pourraient l’utiliser à mauvais escient. Il existe plusieurs dimensions et toutes ne sont pas lumineuses. Souvent le contact vient du bas astral qui veut dire « entités pas toujours évoluées ayant besoin de beaucoup de lumière, certaines la rejettent ».

Ainsi, lorsque le taux vibratoire du médium est bas, il se retrouve en contact avec des entités plus ou moins évoluées qui n’auront d’autres buts que de retarder notre évolution vers le bonheur, la paix, l’harmonie. Ce médium n’est pas forcément mauvais pour autant puisqu’il est habituellement ignorant de ces faits. Malheureusement, il y a aussi des médiums qui savent très bien qu’ils possèdent ce don pour mieux manipuler ceux qui les consultent.

Pour reconnaître un bon médium, écoutez bien la façon dont il va vous parler et aborder certains sujets. Restez les pieds sur terre et ne gobez pas tout ce qu’il pourrait vous dire. Un message qu’un médium pourrait vous donner sur un de vos proches décédés n’est absolument pas une preuve que vous êtes en contact avec celui-ci même si la personne disparue vous délivre un secret que vous aviez vous et elle.

Très facile pour un médium de bonne ou mauvaise foi d’aller chercher un message dans les Annales Akashiques « mémoires de la vie ». Par conséquent, aucune preuve de la provenance du message reçu. C’est pourquoi vous devez absolument utiliser le discernement lorsque vous consultez un médium ou même, lorsque vous cherchez à développer votre don.

Où me trouver ?

  • Larmor Plage – Morbihan
  • La Baule – Pays de La Loire
  • Paris et en Île-de-France

Contact

06 20 31 55 61

contact@gabriela-voyance.com